23 juillet 2008

gna gna gna

je suis présentement au camping et donc en total délit parce que je devrais faire mon travail (répondre au téléphone, entendre des blagues sur la météo, vendre des bouteilles de propane, etc.) au lieu d'écrire sur notre blog.

mais bon, j'avais envie de vous envoyer un peu de nouvelles fraîches et sans majuscules alors je me permets de "prendre une pause", disons-le comme ça.

de toute façon, en regardant le répertoire des recherches dans google, je me suis aperçue que je n'étais pas la seule à utiliser cet ordinateur à des fins personnelles. par exemple, le mot " serpillière" me porte à croire que ma patronne donne libre cours à sa soif de connaissances nouvelles sur l'entretien ménager lors des temps morts au poste d'accueil. aussi, le mot « Jolie », employé avec une majuscule, laisse présumer la tentative malicieuse d'un employé de sexe masculin de trouver des photos avantageuses de madame brad pitt...

c'est donc sans culpabilité que je prends quelques minutes pour vous dire que les vacances de la construction, c'est l'enfer. je ne sais pas qui a eu l'idée de donner congé en même temps au tiers des salariés du québec mais il mériterait de se faire lancer des guimauves brûlées. mes journées se résument en une incessante suite de locations de terrains, sous la suave mélodie du téléphone qui sonne 297 fois par heure. quand l'accueil, miraculeusement, réussit à se libérer, je prend le combiné pour répéter la même litanie sur un ton navré (les gens aiment sentir que nous sommes sensibles à leur malheur, même si ce n'est qu'une impression). exemple :

client qui sera invariablement déçu à la fin de son appel mais qui n'avait qu'à mieux planifier ses vacances  : bonjour! je voudrais réserver un terrain pour cette fin de semaine! (notez ici l'enthousiasme du client qui ne se doute pas de ma prochaine réplique et qui ne semble pas particulièrement gêné d'avoir appelé huit fois au cours des dernières quinze minutes en portant sérieusement atteinte à mon ouie et à ma patience.)

moi : je-suis-désolée-nous-sommes-complets-pour-la-fin-de-semaine.

client x : vous êtes complets?

moi : oui, nous sommes complets.

client x : il ne reste plus rien dans la section k?

moi : non, nous sommes complets.

client x : pis dans la section j ?

moi : monsieur, nous sommes vraiment complets.

client x : c'est plate ça... qu'est-ce que je vais faire?

moi : montez la tente dans votre salon.

d'accord, la dernière, je l'ai inventée, mais vous voyez un peu le genre de conversations que j'entretiens avec la clientèle depuis vendredi passé...

sinon, je vais plutôt bien et je pense à vous très souvent! je devrais être à québec du 11 au 13 août prochain, avis à ceux qui s'y trouveront également!

hélas, le téléphone me réclame avec moult cris, alors je dois vous laisser... je vous embrasse fort et j'attends de vos nouvelles avec impatience!

myriam.

Posté par litterateuses à 16:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur gna gna gna

    Québec 11-13 août

    Pauvre de toi! Les clients de ton camping me semblent aussi fort intellectuellement que ceux de mon travail!

    En ce qui me concerne, je serai dans mon petit patelin du 11 au 13 août, alors si ça te dit, tu me donneras un p'tit coup de fil! Je ne travaille pas le 11 et les 12 et 13, seulement jusqu'à 15 heures.

    À la prochaine! xxx
    AnSo

    Posté par Anne-So, 23 juillet 2008 à 17:47 | | Répondre
  • L'intelligence défaillante de certains clients est une véritable épidémie, oui oui. Anecdote à l'appui : un couple de touristes a été plus qu'étonné d'apprendre de la bouche d'une de mes collègues que l'océan est rempli d'eau salée !! Ouiii ! SALÉE !!!! Qui s'en serait douté ??

    Posté par Alizée, 24 juillet 2008 à 18:41 | | Répondre
  • Salée ? C'est une blague, j'espère !


    Autre anecdote à l'appui : j'ai surpris une cliente en lui disant que le fer était un métal. Je lui ai aussi enseigné que le terme "métal" désignait non pas une seule sorte de matériau (comme le fer, l'or, l'argent...), mais plusieurs.

    Posté par Mathieu, 25 juillet 2008 à 17:09 | | Répondre
Nouveau commentaire