07 juillet 2008

La honte de l'autruche

Oh là là... Je viens de lire tous vos messages et je pleure sans retenue sur mon clavier, je vous le jure.Vous me manquez tellement et je m'en veux de ne pas vous avoir donné signe de vie avant. J'ai si peu d'excuses pour ce trop long silence mais je vais quand même essayé de vous expliquer... La vérité, c'est que depuis le début de l'été, je me suis bêtement isolée dans ma tête. Je vous assure que ça ne ressemble pas à Cuba et que ce n'est vraiment pas la joie. Je me suis aperçue que le monde que je m'étais construit à Québec,... [Lire la suite]
Posté par litterateuses à 18:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]